Pourquoi améliorer l’image de votre entreprise ?

Pourquoi améliorer l’image de votre entreprise ?

Toute entreprise possède une véritable identité perçue en externe par l’image qu’elle présente à ses clients, prospects, fournisseurs, consommateurs….

Mais est-ce la bonne image qui est perçue ?
L’image n’a t’elle pas besoin d’évoluer avec le temps et l’évolution de l’entreprise ?
L’image de chaque entreprise est construite à partir de sa culture, des valeurs qu’elle incarne, de ses buts et objectifs, de la personnalité du dirigeant, des marques exploitées, des produits et services qu’elle commercialise…
L’image de marque dépend de facteurs qui évoluent.

👉 Créons ou améliorons votre image ensemble.

Les tarifs d’un graphiste freelance

Les tarifs d'un freelance
Non on ne crée pas un logo ou un site internet en une heure sous word…

Parfois certains clients pensent que « c’est trop cher » car ils ne se rendent pas compte du travail pour créer une identité graphique, un site ou bien des documents de promotions….
Voilà à quoi correspond le tarif d’un bon graphiste ou designer freelance.

1. Le temps passé

– Le premier rendez-vous
Au téléphone, en réel, par Skype… peu importe il est indispensable. Il permet au client d’exprimer ses attentes et au prestataire freelance de cerner les besoins du client. Il peut durer 30mn…1h, 2h voir 3 !
– La rédaction du devis, le calcul du tarif, les explications à donner au client
– Les échanges sont essentiels pour tous projets, les phases de préparation, de corrections, de modifications…. Que ce soit par téléphone, mail ou en réel ils prennent également du temps.
– La création. C’est évident mais peut de personnes imaginent le temps passé sur la création et la réflexion.
– Le travail est fini ! Vous le trouvez parfait vous avez dis ok ! Mais là encore le graphiste doit passer du temps sur votre projet, afin de le préparer pour l’impression ou la mise en ligne. Il peut également avoir à effectuer le suivi d’impression, là encore nous y passons du temps.

 2. Le travail préparatoire à la création

– Etablir le brief. A quoi ça sert ?
Tout simplement à comprendre votre projet, définir votre message, lister les éléments à réaliser, savoir exactement ce dont vous avez besoin.

– Les recherches
Tout travail graphique commence par des recherches. Recherches d’éléments graphiques, de couleurs, de formats…. effectuer la veille concurrentielle afin de prendre connaissance de vos concurrents et de s’en démarquer.

– Les essais
Heureusement pour vous (et nous) vous ne verrez pas toutes nos recherches et nos pistes ! Avant de vous présenter nos propositions nous testons plusieurs pistes, couleurs, formes… on dessine, on réfléchit (sous la douche), on crayonne… C’est là que l’imagination peut être infinie ! Le graphiste entre en jeux.

3. La valeur ajoutée d’un bon graphiste ou designer freelance

– Le conseil !
Un bon graphiste vous guide, vous conseille, vous oriente, vous propose des pistes… Ces conseils ne sont pas gratuits, ils sont l’expertise d’un BON professionnel.

– Le sur mesure
Pour que votre flyer, votre site ou votre identité graphique ne ressemble pas à celle de la boucherie d’à côté, choisissez un bon graphiste qui fait du SUR-MESURE. Le « pas cher » ce n’est pas du sur mesure. Donc, si vous souhaitez vous démarquer et que votre communication reflète votre image et vos valeurs choisissez un professionnel à votre écoute qui travaillera pour vous en rendant votre projet unique.

– Les compétences
Les compétences varient d’un freelance à un autre, au niveau de ses études, de ses années d’expérience, de ses formations, des investissements professionnels, de l’expertise acquise dans certains milieux, de ses précédents clients, postes ou missions.

Pour résumer, un professionnel expérimenté vous apporte de la valeur. Une valeur créee pour vous qui vous démarque. La création d’une identité alignée sur vos valeurs d’entreprise

A vous de choisir !

Vous souhaitez plus d’informations ? Contactez-moi

Sortir de sa zone de confort au travail

sorti de sa zone de confort au travail

Sortir de sa zone de confort au travail pour entrer dans sa zone de croissance.

La zone de confort, c’est l’espace du “connu”.

Ce que l’on fait dans cette zone, c’est ce que l’on maîtrise, qui est rôdé. C’est la zone des habitudes, des automatismes, comme faire son travail sans chercher à augmenter sa productivité. Rester sur ses acquis dans son domaine ou bien se contenter de faire ce qu’on nous demande, ce que l’on attend de nous.

Lorsqu’on met un pied en dehors de sa zone de confort, il faut surmonter sa zone de peur :

Peur de l’inconnu, peur de l’opinion de ses collègues, de sa hiérarchie ou de son équipe, peur d’être incompétent. Il faut vaincre le manque de confiance en soi.

La zone d’apprentissage, c’est celle du défi atteignable.

Celle de l’effort. Il faut apprendre, augmenter ses compétences et son savoir. Cette zone doit finir par faire partie de votre zone de confort.

Au delà de la zone d’apprentissage c’est la merveilleuse zone de croissance.

Celle dont on rêve, celle qui nous permet d’atteindre nos objectifs, de trouver ses valeurs, de grandir et d’évoluer, de faire prospérer son entreprise.

Rester en permanence dans sa zone de confort, c’est stagner. Pour grandir, apprendre et se développer, il faut en sortir et entrer dans la zone de d’apprentissage, qui est celle où on apprend le mieux et avec le plus de plaisir.

Sortir de sa zone de confort est un passage obligé vers le changement : A un moment donné, il est impératif de se lancer dans l’inconnu et relever de nouveaux défis pour progresser.

Petit plus… Regardez cette vidéo ! Je l’adore : https://youtu.be/wZqegnIq-Ao

Sortir de sa zone de confort pour un entrepreneur, c’est aussi trouver et comprendre sa cible, revoir ou créeer la communication de ses produits, former ses équipes à la communication interne et externe, trouver son image et ses valeurs.
Vous avez besoin d’un partenaire pour vous aidez à atteindre vos objectifs, contactez-moi.

Petit lexique de la communication…

Même si je « vulgarise » au maximum les termes lié à mon métier, il y en a quelques uns qui sont utiles à connaitre !

– BAT : Bon à tirer, épreuve à signer par le client avant le départ à l’impression.

– Brief : Informations fournies par le client afin de définir les besoins, cerner les enjeux et les attentes. Le brief me permet de « tout savoir sur vous » afin de vous proposer des solutions et vous orienter du mieux possible.

– Charte graphique : Document qui définit l’ensemble des normes de vos éléments graphiques elle est à respecter afin d’instaurer une constance dans votre communication.

– JPG : Format d’image avec perte de qualité. A utiliser pour vos documents interne, votre site internet, signature de mail…

– PNG : Pour faire simple, idem au JPG mais avec un fond transparent.

– EPS : Format d’image vectoriel. A utiliser pour l’impression, peut s’adapter à tous supports et tous formats.

– SEO : Référencement naturel ou SEO (pour search engine optimization), est un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité d’une page web dans les résultats de recherche

– Nom de domaine : Le nom de domaine de votre site c’est l’adresse de votre site. On peut le comparer à votre adresse postale, c’est l’adresse pour que les visiteurs puissent se rendre sur votre site.

– L’hébergement : C’est là ou votre site est hébergé. Pour schématiser c’est un énorme disque dur accessible 7/7j 24/24 ou est enregistré votre site internet.

Pin It on Pinterest

Share This